Alors que les médias attirent quotidiennement notre attention sur les poisons qui nous entourent, une récente crainte a gagné les mamans françaises : les biberons au Bisphénol A (ou BPA).
Mais qu’est-ce que le BPA ?

Le BPA est omniprésent dans notre environnement car il entre dans la composition de nombreux plastiques et notamment dans celle des biberons en plastique. Selon de récentes études, un biberon plastique chauffé ou usagé pourrait libérer du BPA dans le lait consommé par les bébés.
Et chose très préoccupante, le BPA pourrait entraîner des problèmes de fertilité et favoriser l’apparition de certains cancers.
Il n’en fallait pas plus pour semer le trouble et culpabiliser bon nombre de mamans.

Mais alors, sommes-nous en train d’ « empoisonner » nos bébés?
Pouvons-nous continuer de nourrir nos enfants avec des produits déjà interdits outre-Atlantique?
Le bon vieux principe de précaution ne devrait-il pas être appliqué?

Pour ma part, pas question de prendre le moindre risque. Surtout qu’aujourd’hui on trouve sur le marché des biberons sans BPA.
D’accord mais (ma confiance en l’industrie plastique étant quelque peu fragilisée) qu’est-ce qui remplace le BPA ? Un autre produit encore méconnu et peut-être aussi dangereux?

Moi j’ai fais mon choix : le bon vieux biberon en verre de grand-mère fait donc son grand retour !
Parce qu’il n’altère pas le goût du lait, ne craint pas le lavage à l’eau très chaude (lave-vaisselle et stérilisateur), ne se raye pas et se recycle indéfiniment. Que des bons points !
Un seul hic, et de taille, il est plus dangereux pour mon bout d’chou qui boit son bib tout seul depuis déjà longtemps.

Alors comment concilier santé et sécurité ?
J’ai eu une petite idée : 3 bouts de tissu et 2 perles plus tard, naissait Miss Koko !

C’est une housse pour biberon, qui permet d’éviter les chocs et protège les petites mains du verre chaud.
Elle est gratuite et 100% récup car j’ai utilisé des chutes de polaire ainsi qu’une chemise démodée. J’y ai représenté une Kokeshi, poupée traditionnelle japonaise, version perso.
Depuis mon loulou promène son bibi Miss Koko sans danger et moi, en mère attentionnée, je suis rassurée !

Si vous craquez pour Miss Koko, retrouvez le tuto ici

Réagissez à cet article et donnez votre avis.